Nouveau rythme des mises à jour Windows 10

On avait l’habitude, jusque mars 2019, que Microsoft mette à jour Windows 10 deux fois par an, soit en avril et en octobre, un peu comme le font certaines distributions Linux, par exemple Ubuntu qui sort aussi en avril et en octobre.

Afin de rendre son système plus fiable, Microsoft a décidé de changer ses mises à jour. Il y aura bien une mise à jour en avril, avec des nouveautés (nouvelles fonctions et autres nouveautés), ce qui ne changera pas.

En revanche, pour la seconde mise à jour, il ne sera plus question de nouveautés, mais de corrections.

En effet,la mise à jour qui sera mise en ligne en octobre sera en réalité un correctif de celle d’avril, comblant les lacunes, et les bugs de la première.

Ce qui me chiffonne un peu c’est qu’il va falloir attendre 6 mois pour corriger et optimiser la première mise à jour, ce qui est un peu long.

En réalité, Microsoft a tiré en partie une leçon de sa mise à jour d’octobre 2018 qui a causé beaucoup de problèmes après avoir été distribuée très rapidement, plus que les versions précédentes qui étaient d’abord mises en test par les Insiders Previews.

Ils devraient, tout comme certaines distributions Linux, prévoir une mise à jour LTS, soit avec un long terme de suivi. En clair, une mise à jour qui n’est pas mise à niveau pendant un certains nombre d’années, mais seulement corrigée au niveau bug, qui plus est une version stable, plus stable que les autres, surtout destinée à une utilisation professionnelle, monde dans lequel on ne peut pas subir des bugs qui pourraient bloquer le parc informatique et avoir des répercussions financières.

Il est vrai que jusqu’à Windows 8 il était question d’une mise à jour majeure que tous les 2 ans minimum, avec ajout de fonctionnalité, et qu’en plus il fallait payer. Entre deux, il s’agissait de mise à jour de correction et de sécurité.

Personnellement, depuis Windows 10, je n’ai plus vu de mise à jour majeure, malgré ce qui est dit (comme on l’a vu entre 98 et XP, puis entre Vista et 7, entre 7 et 8 et enfin entre 8 et 10).

De plus, personnellement, je préfère avoir un système stable, sans bug ni faille de sécurité. De ce fait, une mise à jour sur deux pour corriger et sécuriser l’OS peut s’avérer une bonne idée.

Enfin, si vous êtes pressé d’avoir des nouvelles fonctions, sachez que Microsoft a aussi changer son rythme de mise à jour dans les Insiders Previews. En effet, il est déjà possible de tester la mise à jour qui sera distribuée en avril 2020, et de rapporter les bugs à Microsoft, ce qui permettra à Microsoft de proposer une mise à jour plus stable, ce qui est un bon point pour nous.

0Shares