Chalet OS

Nom : Chalet OS
Catégorie : Système d’exploitation
Site Officiel : Site officiel
Note : Non testé

Bon nombre d’utilisateurs de Windows XP, Vista et 7 sont déçus par l’abandon de ses systèmes d’exploitations par Microsoft.

Si certains sont tentés de se tourner vers Windows 10, d’autres ne veulent pas de la nouvelle interface de ce nouveau système d’exploitation.

Chalet OS est un système d’exploitation basé sur Linux, et donc gratuit, qui reprend le look de Windows XP et 7, en faisant un mixte des deux.

Windows XP proposait 3 couleurs pour les interfaces, et Windows 7 une multitudes. Chalet OS a repris le meilleurs des deux en offrant une large gammes de couleurs différentes.

Autre bon point, le système d’exploitation est customisable. En effet, vous pourrez personnaliser les icônes, comme l’image qui représente les dossiers, ce qui n’est pas possible, sans logiciel particulier, sous Windows.

La barre des tâches et l’explorateur de fichiers sont très proche de ce qu’on retrouve dans Windows XP, Seven et Vista.

Chalet OS est basé sur Xubuntu, une version légère d’Ubuntu, que je ne présente plus tant j’en ai parlé sur ce blog. Ce point fait de Chalet OS un système avec une bonne base. De plus, du fait de sa légèreté, vous pourrez installer ce système d’exploitation même sur des PC qui commencent à être agés. Si leurs processeurs ne sont pas compatible avec le 64 bits, vous pourrez utiliser la version 32 bits.

Le seul regret pour ce système d’exploitation est qu’il n’est plus suivi depuis 2016, ce qui est regrettable. Vous me direz : mais quel intérêt face à Windows qui ne l’est plus non plus ? Et bien les virus sont tout simplement beaucoup moins nombreux sur ce système, ce qui vous met automatiquement à l’abri.

Je trouve que cet OS est bien pensé pour les personnes qui n’aiment pas changer leurs habitudes, 4 pense aux notamment aux personnes agées, qui n’utilisent leurs ordinateurs que pour surfer, lire leurs mails, écrire des courriers, et depuis peu, faire de la visio-conférence, et qui sont habitués aux systèmes que Microsoft a abandonné.

0Shares