Le moteur de recherche Qwant commence à faire parler de lui

Lorsqu’on parle de moteur de recherche, on pense automatiquement à Google, et un peu moins à Bing.

Mais il y en a d’autres, tels que DuckduckGo, Baidu, Yahoo etc.

A côté d’eux, il y en a un qui commence à monter, il s’agit de Qwant.

Dernièrement, Qwant a signé un accord avec le géant Microsoft, alors que ce dernier a lui aussi un moteur de recherche, Bing.

Le premier bon point, qui est très important, est que contrairement à Google, Qwant ne garde aucune trace de vos activités, laissant donc votre vie privée épargnée. De plus, aucun cookie ne sera créé.

Qwant est un moteur de recherche européen, alors que Google est américain.

Mais que vaut ce dernier moteur de recherche face à ses concurrents ?

Le moteur de recherche est disponible à l’adresse : https://www.qwant.com/?l=fr.

Lorsque vous lancez la page, vous avez le droit aux actualités dans le bas de l’écran, ainsi qu’à la fameuse barre de recherche.

Il est aussi possible de créer un compte et de se connecter.

Première recherche faite, avec le therme “compactu”. Le moteur de recherche trouve tout d’abord un article, et en second, à sa racine.

Le moteur peut chercher des actualités, sur les sites sociaux, des images, des vidéos et des articles à vendre.

De ce fait, ma seconde recherche sera « Empire Gaming Hellhounds ». Première réponse, le site de fabriquant, et en quatrième, le lien sur Amazon. En actualité, il trouve le teste de la souris Hellhounds.

Il propose la complétion automatique, ce qui fait que lorsque qu’on saisit « seconde guerre », il propose « seconde guerre mondiale ». Et comme Google, il propose à gauche les sites web trouvés, avec notamment Wikipedia et kartable.

Qur la droite, nous avons le droit à un résumé de la seconde guerre mondiale, tiré de Wikipédia (attentions aux informations de cette encyclopédie qui peuvent être erronées, puisque ajoutée par qui le veut), ainsi que les actualités et des liens sociaux. Dans cette dernière partie, je ne voit pas le rapport. Si on passe en image, l’offre est conséquente, avec la possibilité de choisir la taille, la licence, la période, une couleur (ou si la photo doit être en noir & blanc ou en couleur), le type et la source (Flickr ou 500px en plus du web).

L’offre en vidéo est elle aussi importante, avec la possibilité de choisir la source et de lire en directe. Vous pourrez alors créer une note, partager la vidéo, mettre en plein écran ou voir le site d’origine. Il ne sera pas possible de choisir le type de licence, ce qui est dommage.

Même la partie shopping est bien fournie, avec des réponses dans les principales boutiques en ligne, notamment Rakuten / Priceminister, top achat, LDLC, Cdiscount et Fnac. Bizarrement, je n’ai pas eu de résultat Amazon en deux recherches.

Un mode « don » est disponible. La conséquence directe sera plus de publicité sur votre navigation. En contrepartie, une petite somme sera reversée à l’association de votre choix, en clair un bon geste sans dépenser un cent. Je trouve que c’est une excellente initiative pour les associations.

Un mode junior existe afin de proposer des résultats ciblés pour les jeunes. Exit les sites interdits aux mineurs. Même des termes un peu complexe invite l’enfant à consulter ses parents. Si on saisit « seconde guerre », on aura alors un résultat d’Universalis Junior, qui est une excellente encyclopédie.

Si on saisit un therme vulgaire, ou rapport au sexe ou la drogue, un dinosaure nous informe qu’il n’y a aucun résultat qui ne me conviennent.

Répondre à la question sur l’efficacité de Qwant après ce test est assez limité. Mais ma première impression est excellente, et je pense remplacer petit à petit Google par Qwant, voyant sur le long terme s’il continue à me satisfaire.

Une verison pour Androïd, que je n’ai pas encore testé, est aussi proposée.