CloudLinux AlmaLinux, le futur remplaçant de CentOS

C’est, hélas, officiel, RedHat a abandonné CentOS, provoquant ainsi la fin de ce dernier, malgré que ce système d’exploitation avait une très bonne réputation auprès des entreprises, notamment pour la gestion des serveur.

Pour mémoire, CentOS est en quelque sorte la version gratuite de RedHat, une distribution qui n’a plus à faire ses preuves dans le monde professionnel, où elle est même plus sûre et plus stable que Windows. Il avait l’avantage de bénéficier de fonctions de RedHat en avance, en test, afin de le sortir en version finale sur le système d’exploitation payant.

Aujourd’hui, CloudLinux annonce proposer une alternative qui s’appellera AlmaLinux, et qui restera gratuite. Elle aura pour but de prendre la suite de CentOS dans les entreprises qui souhaitent rester sur un système d’exploitation gratuit.

La bonne nouvelle est que CloudLinux s’est engagé à soutenir cette importante distribution jusqu’en 2029 au moins, en investissant au moins 1 million de dollars par an dans son développement, ce qui permettra à AlmaLinux de pouvoir évoluer jusqu’à cette date.

Je vous avouerai qu’il me hâte de tester cette nouvelle distribution qui semble déjà prometteuse. Espérons qu’elle soit à la hauteur de CenOS qui était une des plus grandes distributions pour les serveurs en gratuit.  Pour ceux qui ne veulent pas attendre, ou utiliser un système d’exploitation naissant, ils pourront se tourner vers Fedora Server.

0Shares